Latest From Our Blog

Chine, la stratégie «zéro Covid»

Pendant que le reste du monde s’efforce à vivre avec la Covid19 et que les restrictions sont de plus en plus assouplies dans la plupart des pays, en Chine, passer les frontières relève du parcours du combattant.

Seules six liaisons hebdomadaires relient la France et la Chine, et réserver un siège en classe éco peut coûter jusqu’à 5.000 euros l’aller simple ! Visière et masque chirurgical, désinfection de l’air et des bagages qui arrivent dans un hangar et non plus sur le tapis roulant, les passagers qui parviennent à mettre le pied sur le sol chinois, ont l’obligation de passer un contrôle de température …puis un deuxième !

Plus de contrôle physique pour les formalités, les passagers scannent eux même leur passeport et des webcams permettent désormais de s’affranchir de tout risque de propager le virus. Sans parler des tests PCR…après avoir déjà effectué 2 tests en France soumis à l’ambassade de Chine à Paris pour pouvoir voyager, les passagers ont aussi pour obligation d’en passer un troisième sur le sol chinois à leur arrivée….

Après avoir patienté presque 4 heures pour effectuer toutes ces mesures sanitaires, les passagers doivent maintenant passer par la case quarantaine dans un hôtel réquisitionné par les autorités pour y accueillir uniquement les voyageurs à l’écart des villes et où ils resteront confinés 7 jours contre 21 jours initialement annoncés. Pendant ce confinement, les valises sont à nouveau désinfectées, aucun contact n’est autorisé, les fenêtres et portes doivent rester fermées sauf pour faire le test quotidien imposé pendant la période de quarantaine et chaque client doit récupérer son plateau repas sur le palier de sa porte (méticuleusement désinfecté) en ayant pris soin de porter son masque de protection N95.

Et gare aux malins qui ne respecteraient pas les règles du jeu, ils devront recommencer la quarantaine en passant par la case départ….Bien évidemment, cette série de tests, les nuits et repas en quarantaine sont facturés aux clients…

Pas de chance, les malheureux qui auront contractés le virus et qui seront testés positifs pendant leur séjour en quarantaine, finiront à l’hôpital et devront être testés négatif 2 fois à 24h d’intervalle pour pouvoir en sortir et recommencer leur quarantaine depuis le début…

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.